Les jardins

La production de légumes est répartie sur 3 jardins ayant des noms correspondant à leur histoire.

Un jardin supplémentaire, ornemental est dédié à la culture des vivaces.

La carrière


C'est l'ancienne pâture des chevaux.

 

C'est le terrain principal de la majorité de nos cultures :  les légumes à « forte rotation » et ceux réclamant un entretient de tout instant.

Nous pratiquons la culture sur butte qui optimise au maximum l'espace, et nous oblige à faire un apport d'engrais organique précis et raisonné.

Une parcelle est cultivée sur mulch permanent de paille ce qui permet de supprimer tout travail du sol et de limiter le désherbage.

 

Ce jardin est tout « clos de murs », bénéficiant ainsi d'un micro climat et de l'accumulation de la chaleur de la pierre. Il faut savoir qu'en Aveyron sur le plateau du Levezou le Jardin de Veillac se situe à 800 m d'altitude !

En général, les légumes poussant en altitude sont plus savoureux du fait de leur plus longue croissance en terre.

 

Trois serres sont dédiées à la culture des légumes frileux telle que la tomate, ou bien le concombre, l'aubergine et les poivrons.

L'une d'entre elle est chauffée afin que vous puissiez profiter des légumes en primeur.


Visite virtuelle

A l'aide de la souris, déplacez vous à l'intérieur du jardin et de la serre!

Le jardin de mémé


"Mémé", c'est la grand-mère d’Émilien... avec qui durant son enfance il  passa de longues heures à apprendre, à observer dans ce fameux petit  jardin: "le jardin de mémé".

 

C'est un terrain plus petit ou sont généralement cultivés les pommes de terres ou bien les légumes coureurs au long cycle.

 

Sa facilité d'accès permet de rentrer avec un petit tracteur.

Même si nous voulons valoriser un maraîchage avec un travail minime du sol, la culture des pommes de terre est la seule pour laquelle nous utilisons un tracteur (uniquement pour la récolte)



Le grand jardin


C'est exactement le nom que portait ce terrain lorsqu'à l'époque le potager nourrissait les nombreux salariés de la ferme.

 

Tout comme le jardin de mémé, ici poussent les légumes présentant peu d'attrait durant la saison estivale, ayant un cycle long, et prenant beaucoup de place : choux d'hiver, citrouilles, courges, potimarrons etc...


Le Douanier Rousseau


C'est le nom que nous avons donné au jardin d'ornement.

 

Artiste d'art naïf, ses représentations de jungles et de jardins ont toujours été une source d'inspiration dans le choix de nos végétaux.

Bien qu'à 800m d'altitude la végétation n'aie rien à voir à une jungle tropicale, nous portons toute notre attention sur le graphisme des plantes et l'effet qu'elles produisent au sein d'un massif.

 

Ainsi, c'est dans des jardinières rectangulaires que poussent toute une collection de vivaces.

Leur entretient se limite à un apport de compost une fois par an, un paillage afin de limiter le désherbage, une taille, et c'est tout !

Nous cultivons des variétés faciles et rustiques ayant résisté aux hivers les plus rigoureux et aux étés les plus secs.

Quelques plantes aquatiques ornent un bassin.

 

Les plants de vivaces sont disponibles à la vente directement à la ferme, sur les marchés ou bien en ligne.

Pour plus de renseignements, voir : les plants.

 


Visite virtuelle

A l'aide de la souris, déplacez vous comme si vous y étiez!

Bonne balade!